Archives de Catégorie: Divers

Un tournant (bis)

Par défaut

Finalement, la prof que j’avais rencontré a décroché un job permanent dans une école de musique, et donc n’avait plus de place pour une nouvelle élève… Je n’ai jamais eu cours avec elle.

Mais en discutant avec une amie, j’ai appris que sa fille prenait des cours de piano, avec une prof que j’avais déjà rencontré deux-trois fois, sans savoir qu’elle enseignait le piano.

J’ai donc pris contact avec elle, et finalement, j’ai eu mon premier cours samedi dernier !

C’était très chouette.

Elle m’avait demandé d’amener mes partitions (les partitions achetées, pas mes lutins remplis d’impression internet…). Elle a donc commencé par regarder ce que j’avais. Dans l’ensemble, elle a trouvé des choses intéressantes. Mais elle n’est visiblement pas fan de la méthode Aaron… D’un autre côté, je n’arrivais pas vraiment à avancer dedans parce que je n’appréciais pas plus que ça les morceaux, donc c’est pas bien grave…

Ensuite, je lui ai expliqué ce que j’étais en train de travailler. D’abord Waterfall, pour le prochain défi du forum d’humeur piano. Je lui ai joué, à mon tempo. C’était prévisible, mais j’étais assez stressée de jouer devant elle. Au bout de quelques mesures, elle me dit « ne tremble pas comme ça… » Forcément, j’ai tremblé encore plus, et je me suis trompée…

Mais à la fin, elle m’a félicité, en me disant que c’était vraiment pas mal, pour un morceau travaillé dans ce contexte (toute seule, sans prof). Après, je lui ai expliqué que je n’avais pas appris à me servir de la pédale (alors qu’elle est demandée sur le morceau). Elle m’a donc montré comment faire. Je n’arrivais pas vraiment à mettre en application sur le morceau (trop de choses à penser en même temps), et du coup, elle m’a fait m’exercer sur do-ré-mi-fa-sol-fa-mi-ré-do.

Là, elle m’a demandé si j’avais amené un carnet, comme elle me l’avait demandé à l’avance, pour y noter mon travail d’une fois sur l’autre. On a commencé par fixer le jours du prochain cours. Et donc elle a commencé à noter. Waterfall tiendra lieu d’ « étude pour la pédale ». Travailler sur des notes simples d’abord, puis sur le morceau, lentement.

Ensuite, on a regardé le menuet de Bach que je m’étais choisi. Je lui ai joué ce que je savais faire, à savoir la première partie mains ensemble, puis la seconde partie seulement à la main droite. Elle m’a changé quelques doigtés, m’a ajouté des indications de nuances et de phrasé (j’ai une édition Urtext, comportant quelques doigtés, mais aucune autre indication). Elle m’a fait jouer la main gauche de la 2è partie, pour voir comment je m’en sortais, sans doute. Et donc pour la prochaine fois, je dois revoir l’ensemble mains séparées, pour bien ancrer les doigtés, les nuances et le phrasé.

 

Prochain cours prévu le 14 juin (ça fait trois semaines, mais je n’étais pas disponible pour le samedi après 15 jours…). J’ai vraiment hâte d’y être !

Publicités

Un tournant !

Par défaut

Aujourd’hui, deux articles pour le prix d’un ! Parce qu’il faut quand même que je vous annonce un tournant dans mon apprentissage du piano.

J’ai commencé à apprendre seule, avec peu de temps à consacrer à l’instrument. Une prof du conservatoire m’avait signalé qu’elle avait éventuellement un place pour une nouvelle élève, mais je n’avais pas trouvé ça raisonnable.

Je n’ai jamais cherché de prof particulier. mais lundi midi, je mangeais dans une brasserie, et à la table d’à côté de moi, je comprends dans la conversation que la fille est prof de piano, et qu’elle semble habiter dans le coin. du coup, après quelques hésitations, je me suis lancée. Je lui ai expliqué ma situation, que je ne souhaitais pas un cours toutes les semaines, mais qu’éventuellement, tous les 15 jours, ça pourrait être pas mal.

Elle m’a laissé ses coordonnées. Je l’ai rappelée hier soir, et le rendez-vous est pris : j’ai mon premier cours lundi prochain !

D’un côté, je suis un peu anxieuse (on ne se refait pas), mais de l’autre, j’ai vraiment hâte !…

Ciné-Défi

Par défaut

La semaine dernière avait lieu la semaine du cinéma… on en avait profité, sur le forum d’Humeur Piano pour organiser un petit défi, sur le même principe que celui de noël.

Clap!

L’idée était donc de travailler un morceau issu d’un film (que ce soit une bande originale ou un morceau classique emblématique) et de le poster durant la semaine de la fête du cinéma.

Je n’ai pas eu à aller bien loin pour trouver le morceau que je voulais jouer. En fait, je l’avais entendu jouer par ma soeur lors de nos festivités de Noël, et je l’avais trouvé très chouette, bien qu’il m’ait paru bien trop difficile pour moi. J’en avais trouvé la partition, j’avais regardé un peu, et ça s’avérait effectivement difficile. Quand il a été question d’un défi « musiques de films », j’ai sauté sur l’occasion, c’est devenu mon défi personnel.

Je me suis donc mise à travailler ce morceau sérieusement, je ne voyais en général pas plus de deux mesures à la fois, mais je suis venue à bout, petit à petit, de tout ce qui me paraissait insurmontable au début… Après environ deux mois de travail, voici donc ce que ça donne, voici donc ma version du thème du film Le Parrain :

 

Bonne écoute !

Chose promise, chose due !

Par défaut

Oui, hier, je disais que j’avais de quoi faire quelques enregistrements au piano. Les voilà donc !

 

La première vidéo comporte trois morceaux issus de la méthode de Aaron. Il s’agit de morceaux que j’ai vu au cours des derniers mois, mais que je n’avais pas pris le temps d’enregistrer.

Il y a dans l’ordre la Chanson de chasse, la danse anglaise ancienne, puis les trois souris aveugles.

Bien que ça fasse un petit moment que je les joues, mes doigts sont parfois raides, et ont tendance à se lever vers le ciel quand je suis en difficulté !

Je ne devrais pas négliger les exercices purement techniques, pour travailler la souplesse des doigts…

 

La deuxième vidéo présente la Mélodie en Fa, de Rubinstein, dans un arrangement facile pour piano de Bertrik. J’ai trouvé cette partition ainsi que plein d’autres sur le site quivapiano.e-monsite.com, alors que je cherchais des choses pour me remotiver.

Il y avait une difficulté nouvelle pour moi dans ce morceau : c’est la première fois que je navigue autant entre les touches noires et les touches blanches. De plus, même s’il n’y a pas de grands écarts, ou de sauts de mains à faire, les deux mains se promènent un peu sur le clavier, dans ce morceau. Mon interprétation est probablement un peu raide, encore, mais j’ai vraiment bien aimé le travailler, et j’aime comment il sonne.