Archives Mensuelles: avril 2013

Deux semaines et demi de piano – Nouvelle vidéo !

Par défaut

Bandes de petits veinards, voilà déjà une nouvelle vidéo, à peine quelques jours après la dernière !

Bon, à vrai dire, c’est parce que je ne vais pas toucher mon piano pendant les 2 semaines 1/2 qui viennent… Ce sont les joies du joli mois de mai, et des vacances de Pâques tardives cette année pour les parisiens ! Du coup, je voulais quand même enregistrer le nouvel exercice que j’ai travaillé ces derniers jours.

 

Il s’agit de l’exercice 1.14, une jolie mélodie, faisant jouer les deux mains ensemble. La difficulté technique présentée est celle du rythme noire pointée-croche, mais comme cela n’en est pas une pour moi, j’ai pu me focaliser sur celle de la coordination des deux mains. Et je me rends compte que ce n’est pas parfait, qu’il peut y avoir un léger décalage  sur des notes qui devraient pourtant tomber ensemble.

Je vous laisse découvrir.

 

Bon, mes bonnes résolutions de faire sérieusement les exercices purement techniques commencent déjà à battre de l’aile… C’est pas très sérieux, tout ça…

Quand j’aurais le temps de me remettre sérieusement au piano, c’est à dire probablement après le bal folk du 15 mai,  il faudra que je me fasse un programme d’étude détaillé.

 

Mince, le bal folk, j’avais dit que j’y reviendrais… Oui, je vais y revenir ! Bientôt !…

Publicités

Deux semaines de piano – Trois exercices filmés

Par défaut

Oui, je sais… j’avais dit que j’essaierais de faire des bilans hebdomadaires. Et ça fait déjà deux semaines que j’ai mon piano.

Alors en compensation, ce sont trois exercices de la méthode de Carl Humphries que je vous livre en vidéo :

  • Exercice 1.7 : Il s’agit d’une petite mélodie, Oranges and Lemons, où les deux mains se répondent de façon alternée.
  • Exercice 1.9 : Il s’agit d’une suite d’accords de deux notes, d’abord à la main droite, puis à la main gauche. Le but est d’imprimer la notion de forme de la main.
  • Exercice 1.13 : Il s’agit d’une mélodie jouée mains ensembles. Dans la première partie, la main droite  a la mélodie et la main gauche soutient ; dans la seconde, c’est l’inverse.

Après cette petite présentation, voici la vidéo :

 

A première vue, quelques défauts :

  • Il me semble que mon poignet gauche se retrouve trop cassé vers le bas. Je ne sais pas si ça peut être embêtant.
  • Sur l’exercice 1.13, le légato n’est pas beau. C’est normal, je ne suis pas encore à l’aise, dessus. Je ne l’ai commencé qu’hier matin.

Donc au programme de mes prochaines séances j’ai prévu :

  • De continuer à commencer par les exercices 1.4 et 1.5 pour m’échauffer.
  • De travailler comme il faut l’exercice 1.12, qui consiste à jouer main ensemble une mélodie, les mains se suivant à l’octave dans tout le début, pour terminer en mouvement opposé dans les dernières mesures.
  • De continuer un peu l’exercice 1.13, et de finir à mon rythme la partie 1 de la méthode (ça va jusqu’à 1.16, donc j’y suis presque… 😉 )

 

Drôles de cours de violon…

Par défaut

Un petit interlude violonistique,  au milieu de cette découverte du piano.

En ce moment, mes cours sont très bizarres. J’ai droit à une heure de cours par semaine, et ces dernières semaines, je passe en moyenne 2 heures au conservatoire le soir de mon cours, mais si j’arrive à avoir 30 minutes de vrai cours pour moi, c’est bien le maximum !

Première chose, qui fait que je reste plus longtemps que prévu (mais ce n’est pas pour me déplaire…) : l’élève qui a cours juste après moi est aussi un adulte, et il va jouer avec nous au bal folk du 15 mai (j’y reviendrai plus tard). Mais comme il ne peut pas venir aux répétitions du vendredi, la plupart du temps, je reste pour jouer avec lui et le mettre dans le bain.

Deuxième chose, je vais accompagner la semaine prochaine deux élèves qui vont passer leur examen de fin de cycle. Mardi, une flûtiste, et mercredi une violoniste. Dans les deux cas, je joue avec elles pour la musique d’ensemble, et ce sont des morceaux qu’on va jouer au bal folk. La flûtiste répète le mardi pendant mon cours, donc ces dernières semaines, j’ai pris sur mon temps de cours pour jouer avec elle. La violoniste est plus jeune et a cours le mercredi après-midi, et du coup, ma prof lui a demandé de venir à mon cours pour qu’on puisse jouer ensemble.

Du coup, mon 1er mouvement de concerto de Bach passe un peu à la trappe. Mais ça me laisse le temps d’assimiler certaines choses, ce n’est pas plus mal.

Pourtant, aujourd’hui, on a pris le temps de faire une lecture des mouvements perpétuels de Poulenc. Enfin du début.

J’aime beaucoup. J’espère que je saurai leur rendre hommage…

Un peu de méthode !

Par défaut

Certes, je ne suis pas une débutante en musique, mais je le suis complètement en piano, et en particulier, je lis très mal la clé de fa !

Si j’étais débutante complète en musique, je partirais de rien, mais là, j’ai un réel fossé entre la clé de sol et la clé de fa, ce qui fait que je me sens plutôt boiteuse face à une  partition de piano.

J’ai donc décidé de ne pas céder à la tentation de chercher à jouer directement des morceaux, mais de commencer avec une méthode, afin de ne pas brûler les étapes, et d’assoir de bonnes bases.

Suite à quelques discussions, j’ai opté pour la méthode « A vous de jouer« , par Carl Humphries, qui semblait bien adaptée à mon cas. J’ai commencé à travailler dessus hier soir. Je ne ferai pas un article après chaque séance de travail ici. Peut-être un bilan hebdomadaire, ce serait une bonne périodicité.

J’espère rapidement pouvoir jouer quelques études, j’ai acheté les études pianissimo, de Béatrice Quoniam, et j’ai téléchargé quelques recueils libres de droits sur la librairie Petrucci.

J’essaierai d’apprendre par coeur les exercices, études et morceaux que j’enregistrerai sur ce blog : ça me paraît  être un objectif concret pour décider de quand arrêter de travailler un morceau.

 

Bien évidemment, ce sont de beaux principes que je me fixe pour le moment, mais qui sont amener à évoluer au fur et à mesure de mon apprentissage, en fonction des difficultés rencontrées !

Hiiiiii !

Par défaut

Oui, c’est à peu près le cri que j’ai poussé, après avoir pu sortir le premier son de MON piano !

Ca y est, il est là, monté, et fonctionnel ! Je vous fais voir la bête ?

Mon précieux...

Vous ne m’en voudrez pas si je n’en écris pas plus long : j’ai plein d’autres choses à faire, ce soir !…